La perte de la voiture électrique d’Apple pourrait profiter à la robotique domestique – Une opportunité à ne pas manquer !

Apple se tourne vers les robots domestiques après l’échec de son projet de voiture

Apple, connu pour ses ambitions dans le domaine de la technologie, ne se décourage pas malgré les échecs passés. Après le projet de voiture électrique qui n’a pas abouti, la société explorerait désormais une autre voie réputée difficile : les robots domestiques.

Un marché unique et difficile

Les robots domestiques constituent une catégorie unique et extrêmement difficile pour de nombreuses raisons. La principale différence réside dans le fait qu’il n’y a eu qu’un seul succès dans ce domaine, à savoir l’aspirateur robot. Depuis l’introduction du Roomba il y a 22 ans, toute une industrie (y compris iRobot lui-même) essaie de reproduire ce succès.

Cependant, malgré tous les efforts déployés par iRobot pour diversifier ses produits, l’entreprise a obtenu les meilleurs résultats en se concentrant sur son aspirateur robot. En effet, le succès de cet appareil s’explique par le fait qu’il a été conçu pour effectuer une tâche spécifique et répétitive de la meilleure façon possible.

Les limites du design actuel

Le principal problème des robots domestiques réside dans leur design. En effet, le design en forme de palet utilisé par la plupart des aspirateurs robot n’est pas adapté à d’autres fonctionnalités. Pour effectuer davantage de tâches dans une maison, il est nécessaire de développer des robots plus complexes, dotés de manipulateurs mobiles.

Les manipulateurs mobiles sont cependant extrêmement difficiles à développer. Les bras mécaniques utilisés dans l’industrie sont peu adaptés à un usage domestique, tandis que les robots autonomes à roues sont limités dans leurs capacités. Il est donc peu probable que ces technologies soient rapidement disponibles pour les robots domestiques abordables.

Les défis de la navigation

Un autre défi majeur pour les robots domestiques est la navigation. Contrairement aux entrepôts et aux usines, les maisons sont des environnements relativement non structurés. Chaque maison est différente, l’éclairage varie et les humains déplacent constamment des objets.

Cependant, les progrès réalisés dans le domaine des véhicules autonomes ont contribué à développer des technologies qui pourraient être utilisées pour les robots domestiques. C’est probablement pour cette raison qu’Apple voit les robots domestiques comme « la prochaine grande chose ». En réutilisant les technologies développées pour les voitures autonomes, la société pourrait donner une nouvelle impulsion à ce marché.

La voie à suivre pour Apple

Bien que les rapports indiquent qu’Apple n’a pas encore pris de décision concernant les robots domestiques, la société a déjà affecté des ressources à ce projet. Des cadres d’Apple Home ont été chargés du développement matériel, tandis que le vice-président senior de l’apprentissage automatique et de la stratégie de l’IA est impliqué dans le développement de l’intelligence artificielle.

Apple dispose déjà d’une certaine expertise en matière de robotique, notamment dans la production de bras robotiques pour le recyclage des métaux. Cependant, le saut vers les robots domestiques représenterait un défi beaucoup plus important.

Il reste donc à voir si Apple sera en mesure de surmonter les défis techniques et financiers liés au développement de robots domestiques. Quoi qu’il en soit, l’entreprise continue d’explorer de nouvelles voies et de repousser les limites de la technologie.

Partagez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.