Rate this post

Pour bénéficier d’un revenu supplémentaire et constituer, ou bien accroître, un patrimoine, il n’existe rien de mieux que l’investissement locatif. D’autant plus qu’avec cette solution, il est possible de bénéficier de plusieurs avantages fiscaux, comme, par exemple, la réduction de l’impôt sur le revenu. Toutefois, si c’est la première fois que vous allez investir sur le marché de l’immobilier, vous devez absolument connaître les clés pour réussir un investissement locatif avant de vous lancer dedans.

Définir les objectifs de l’investissement locatif

Pour réussir n’importe quel investissement, il faut d’abord commencer par définir ses objectifs, vous devez donc impérativement savoir ce que vous comptez faire avec votre projet, avant d’effectuer un placement dans quoi que ce soit . En effet, si vous allez placer votre argent dans un investissement locatif, c’est-à-dire de louer un logement afin de percevoir des loyers, il faut que vous laissiez votre affect de côté. En d’autres termes, si vous comptez acheter un bien locatif à cause de son bas prix uniquement, et bien vous allez droit dans le mur.

Si vous voulez éviter cela, il est bien évidemment conseillé de visiter le bien vous-même et d’étudier tous les détails, même les plus insignifiants à vos yeux, et de bien observer toutes les commodités présentes aux alentours du logement. Il n’y a donc pas de place à l’improvisation ! Vous devez donc prendre en compte les objectifs à définir avant de vous lancer dans cet investissement :

  • Le type de logement ;
  • Le type de location ;
  • Le financement et/ou le crédit ;
  • La fiscalité et toutes les taxes ;
  • Le choix du locataire ;
  • Le montant du loyer ;
  • La gestion locative ;
  • Les règles juridiques de l’achat, si vous allez être deux à investir.

Dans quel logement investir ?

Le principe de base d’un investissement locatif est que la rentabilité va rémunérer le risque. Ainsi, les logements de petite surface vont rapporter plus, mais, avec ce genre de bien, vous allez devoir faire face à des changements de locataires fréquemment, ce qui va produire d’importantes vacances locatives, mais aussi de fréquentes remises en état. Pour ce qui est des logements dotés d’une grande surface, c’est le contraire, car, généralement, c’est des familles qui s’installent dans ce type de logements, et elles restent souvent plus longtemps. En gros, le risque sera moins important et, du coup, le rendement locatif sera plus bas. Alors, pour trouver le bon compromis entre le risque et le rendement, le mieux serait d’opter pour deux ou bien trois pièces dans un logement.

Si vous comptez louer pour un étudiant, optez alors pour un studio, et si c’est pour les familles, un grand appartement serait parfait, quant aux jeunes couples, choisissez plutôt des deux ou trois pièces. Ajoutez à cela un emplacement qui correspondra aux besoins de la catégorie de personnes à qui vous voulez louer le logement.

Et enfin, pour ce qui est de la question du neuf ou de l’ancien, faites comme vous voulez, puisque la différence n’est pas vraiment importante.

La gestion de son investissement locatif

Quand vous aurez effectué votre investissement locatif, vous devrez alors vous attaquer à la gestion du bien à mettre en location ; de trouver des locataires, de rédiger le bail de location, de percevoir les loyers, etc. Dans le cas où vous n’arrivez pas à gérer votre bien locatif pour diverses raisons, comme le manque de temps, par exemple, faites appel à une entreprise spécialisée dans la gestion locative, qui va gérer toutes les démarches relatives au bien mis en location ; la sélection des dossiers des candidats, la rédaction du bail, etc.

Enfin, la souscription à une assurance de loyers impayés est une bonne alternative, dans le cas où vous n’arrivez pas à mettre en location le bien, ou dans le cas où vous ne percevrez pas les loyers. Cette assurance vous garantira la rentabilité de ce bien et vous permettra aussi de couvrir les non-paiements éventuels.

Vous connaissez maintenant toutes les clés qui vous permettront de réussir votre investissement locatif, il ne vous reste plus qu’à vous lancer ou bien d’économiser pour pouvoir le faire !

%d blogueurs aiment cette page :