Comment bien choisir son portail ?

Le portail est l’un des éléments essentiels à la sécurisation de votre maison. Il s’agit d’une barrière de protection dont le but est d’effectuer la transition entre votre habitat et la voie publique. C’est la raison pour laquelle, votre portail doit être choisi en fonction de vos besoins et en fonction des contraintes de votre propriété. Par ailleurs, le portail se doit d’être en harmonie avec la décoration extérieure et l’environnement de votre maison. Choisir son portail s’avère donc être une tâche plus complexe qu’on pourrait le penser. Heureusement, il existe des critères de sélection permettant de faire le tri simplement et efficacement.

Portail battant ou portail coulissant ?

 

L’ouverture d’un portail nécessite un certain dégagement. Ainsi, en fonction de l’espace dont vous disposez, il est possible d’opter pour deux types de portails.

Le portail battant

Le portail battant se compose généralement de deux vantaux qui s’ouvrent soit vers l’intérieur soit vers l’extérieur. Le portail battant (poussant) est le modèle le plus répandu. Cette solution est idéale, car elle permet d’installer son portail en bord de propriété. Attention toutefois à prévoir un dégagement intérieur afin d’assurer l’ouverture totale du portail. Le portail battant (tirant) quant à lui est compatible avec un accès ou une rue. Si vous envisagez d’installer ce type de portail, sachez que les battants ne doivent pas empiéter sur la voie publique lorsqu’ils sont ouverts.

Le portail coulissant

Le portail coulissant est idéal lorsque vous manquez d’espace en profondeur dans votre domicile. Ce type de portail limite l’emprise sur la descente de garage ou sur la cour tout en offrant la possibilité de profiter de plus d’espace privatif. Sachez toutefois que ce type de portail nécessite de disposer de suffisamment d’espace pour le refoulement en plus de procéder à l’installation d’un rail au sol.

La question des accessoires et des options

Selon l’usage que vous prévoyez de faire de votre portail au quotidien, l’installation de certains accessoires est à prendre en compte. Beaucoup de gens négligent ce détail, mais il est important d’y penser dès le début et de prendre des informations 

sur une motorisation de portail

 par exemple, car certains accessoires peuvent coûter très cher.

La motorisation du portail

Il s’agit d’un système d’ouverture qui permet de rentrer ou de sortir votre véhicule de la maison sans sortir de l’habitacle. Ce système d’ouverture motorisé est particulièrement pratique lorsqu’il est utilisé au quotidien, car il permet de gagner du temps.

Déterminer les dimensions de votre portail

Lors du choix d’un portail, il est crucial de prendre en considération ses dimensions. Les dimensions d’un portail de maison doivent correspondre à l’espace disponible, au dégagement nécessaire à l’ouverture du portail ainsi qu’à l’espace nécessaire au passage des véhicules. En règle générale, la largeur d’un portail varie entre 3 mètres et 3,50 mètres. En ce qui concerne la hauteur, elle oscille entre 1,50 et 1,80 mètre. Sachez toutefois qu’il est possible de personnaliser ces mesures afin qu’elles correspondent à vos besoins.

Qu’en est-il de la réglementation ?

Beaucoup de gens l’ignorent, mais la loi est souvent très précise en ce qui concerne l’installation des portails. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de se renseigner auprès de votre maire. Un plan local d’urbanisation peut en effet déterminer avec précision du type de portail que vous installer, du choix de la couleur, du type d’ouverture et même de la forme du portail.

Bon à savoir !

La loi impose souvent de respecter certaines règles en fonction du 

type de portail installé

. Lorsque vous installez un portail motorisé qui s’ouvre sur la voie publique, sachez que vous devez également installer un feu clignotant afin d’alerter les passants de la sortie d’un véhicule.

%d blogueurs aiment cette page :